Compter sans connaitre. La construction des statistiques pénitentiaires françaises - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Les Cahiers internationaux de sociologie de la gestion Year : 2018

Compter sans connaitre. La construction des statistiques pénitentiaires françaises

Abstract

Cet article s'intéresse à la production ordinaire du chiffre dans le milieu carcéral. L'administration pénitentiaire publie régulièrement des statistiques concernant les personnes incarcérées. Comment ces données sont-elles construites quotidiennement au sein des établissements ? Pour répondre à cette question, l'article s'appuie sur des observations ethnographiques menées dans deux établissements de la région parisienne. L'article montre qu'il existe une différence importante entre les informations juridiques, au coeur de la gestion des prisons et donc très surveillées, et les informations sociodémographiques, laissées de côté au cours du processus de codage. En s'intéressant plus précisément à ces dernières, essentielles pour la connaissance de la population pénale, il montre que l'organisation des services de greffe contribue à la marginalisation de ces données. Il étudie également le logiciel de gestion et son utilisation par les agents afin de mettre en évidence qu'une même information peut être codée très différemment selon le dispositif de collecte utilisé.
Fichier principal
Vignette du fichier
CISG_n_19_12_2018_Anais_Henneguelle_p_11_28_a.pdf (745.07 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02865391 , version 1 (11-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02865391 , version 1

Cite

Anaïs Henneguelle. Compter sans connaitre. La construction des statistiques pénitentiaires françaises. Les Cahiers internationaux de sociologie de la gestion, 2018, 19, pp.11-28. ⟨hal-02865391⟩
96 View
123 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More