Étude sur l’idiotisme chez Philippe Pinel - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles L'Évolution Psychiatrique Year : 2016

A study of idiotism as seen by Philippe Pinel

Étude sur l’idiotisme chez Philippe Pinel

Abstract

Aim The author of this article sets out to examine the origins and evolution of the category of idiotism in Philippe Pinel's work. Method This study is based on textual and comparative analysis of Pinel's writings, from the Tableau Général des fous de Bicêtre au nombre d’environ 200 (General table of around 200 cases of insanity treated at Bicêtre), published in 1794, to the last edition of his Nosographie philosophique ou la méthode de l’analyse appliquée à la médecine (Philosophical nosography), published in 1818. Results This analysis has made it possible to retrace the development of the nosographic status of idiotism, to identify its clinical characteristics and highlight Pinel's pessimism with regard to the potential for treatment. The vast majority of cases of idiotism did not support his innovative theory according to which insane subjects retain a small degree of reasoning ability. In fact with many idiots barely any dialogue proved to be possible. Furthermore, very few of them could be cured. In his report on the Wild Child of the Aveyron (1800–1801) and his article on “Mania” (1808), Pinel relates a number of observations of “idiot” children. The founder of psychiatry therefore held that a child could become insane; but this was to be disputed by some of his contemporaries and successors. Discussion Pinel's very negative assessment of idiotism must be qualified; in actual fact his assessment varied depending on its clinical form, whether it was complete or partial, and depending on its cause – physical or moral, inborn or accidental. Conclusions The fact that Pinel considered idiotism as a case apart has no doubt largely contributed to the fact that no study focusing on this category has been published to date. Although his view corresponds to a resurgence of the traditional concept of madness, our study shows that it is more than merely a restatement of this vestige of ancient times.
Objectif L’auteur de cet article se propose d’examiner la genèse et l’évolution de la catégorie d’idiotisme chez Philippe Pinel. Méthode Cette étude s’appuie sur une analyse textuelle et comparative des écrits de Pinel, corpus situé entre le Tableau Général des fous de Bicêtre au nombre d’environ 200 de 1794 et la dernière édition de la Nosographie philosophique ou la méthode de l’analyse appliquée à la médecine parue en 1818. Résultats Cette analyse nous a permis de retracer l’évolution du statut nosographique de l’idiotisme, de recenser ses caractéristiques cliniques et de constater le pessimisme thérapeutique de Pinel à son égard. Dans leur grande majorité, les cas d’idiotisme contreviennent à sa thèse novatrice selon laquelle il subsiste chez tout aliéné un reste de raison. De fait, avec nombre d’idiots, le dialogue n’est guère possible. Aussi, très peu s’avèrent curables. Dans son rapport sur l’enfant Sauvage de l’Aveyron (1800–1801) et son article sur la « Manie » (1808), Pinel rapporte plusieurs observations d’enfants idiots. Pour le fondateur de la psychiatrie, un enfant peut être aliéné, ce que certains de ses contemporains et successeurs contrediront. Discussion La très forte dépréciation de Pinel à l’égard de l’idiotisme doit être discutée, car en réalité elle varie en fonction de sa forme clinique, selon qu’elle soit complète ou incomplète, mais aussi en fonction de sa cause, qu’elle soit physique ou morale, d’origine ou accidentelle. Conclusions Le statut d’exception que l’idiotisme possède chez Pinel a sans doute fortement contribué à ce qu’aucune étude centrée sur cette catégorie ne soit parue à ce jour. S’il représente une résurgence de la conception classique de la folie, notre étude montre qu’il ne doit pas être réduit à ce reliquat des époques anciennes.
No file

Dates and versions

hal-01703338 , version 1 (07-02-2018)

Identifiers

Cite

Yohan Trichet. Étude sur l’idiotisme chez Philippe Pinel. L'Évolution Psychiatrique, 2016, 81 (1), pp.202 - 220. ⟨10.1016/j.evopsy.2015.04.004⟩. ⟨hal-01703338⟩
144 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More