L’image déhiscente. Gautier et la photographie de montagne des frères Bisson - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Etudes photographiques Year : 2010

The Dehiscent Image: Théophile Gautier and the Mountain Photographs of the Brothers Bisson

L’image déhiscente. Gautier et la photographie de montagne des frères Bisson

Pierre-Henry Frangne
  • Function : Author
  • PersonId : 910350

Abstract

Although his work was almost entirely focused on the model of painting and literary description, Théophile Gautier heard the call of photography quite clearly. This can be seen from his commentary on the mountain photographs of the brothers Bisson, which he published in the early 1860s Le Moniteur universel and then republished in 1869 in Les vacances du lundias an introduction to his accounts of his travels in the French and Swiss Alps. In this text, Gautier describes the novelty, power, and even violence of images that usher in a new kind of vision and a new conception of humanity’s relationship with the world. Through photo­graphy, we henceforth understand that the fissures and rents, chaos, and exteriority of material things, which these images display with a concreteness and precision that had never before been achieved, represent the ineluctable horizon of our existence. Far from the suggestive ‘softness’ and spirituality of paintings and descriptions, photography – and mountain photography in particular – turns disjunction and temporal and spatial caesuras into the contradictory and negative modes of all signification.
Pourtant tout occupé par le modèle pictural et par la description littéraire, Théophile Gautier entendit parfaitement l’appel photographique. En témoigne son texte consacré à la photographie de montagne des frères Bisson qu’il fit paraître au début des années 1860 dans le Moniteur universel et qu’il republia en 1869 dans Les vacances du lundi afin d’introduire ses récits de voyage dans les Alpes françaises et suisses. Dans ce texte en effet, Gautier rend compte de la nouveauté, de la force et même de la violence d’une image qui inaugure une nouvelle vision et une nouvelle conception des rapports de l’homme avec le monde. Par la photographie désormais, l’homme moderne comprend que les fissures, les déchirures, le chaos et l’extériorité des choses matérielles, que les images de montagne étalent devant nous avec une densité et une précision jamais atteintes, constituent l’horizon indépassable de son existence. Loin de la douceur et de la spiritualité suggestives des tableaux ou des descriptions, la photographie – et la photographie de montagne exemplairement – fait de la déliaison, de la césure temporelle et spatiale, les modes contradictoires et négatifs de toute signification.
Fichier principal
Vignette du fichier
etudesphotographiques-3062.pdf (1.13 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01634587 , version 1 (14-11-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01634587 , version 1

Cite

Pierre-Henry Frangne. L’image déhiscente. Gautier et la photographie de montagne des frères Bisson. Etudes photographiques, 2010, mai (25). ⟨hal-01634587⟩
84 View
187 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More