L'essor de l'enseignement du management en Afrique au Sud du Sahara - Université Rennes 2 Access content directly
Book Sections Year : 2021

The development of management education in sub-Saharan Africa: The example of Senegal

L'essor de l'enseignement du management en Afrique au Sud du Sahara

Abstract

Business schools have participated in the socio-economic development of Senegal's private sector since the 1980s. Some schools received funding and support through partnerships with business schools in Northern countries, mainly France. In order to be able to rely on this assistance, business schools in Senegal had to offer educational programs supported by these organizations and their professors. My analysis based on case studies, content analysis of materials available online, interviews with directors and participant observation shows that the development of management training in Senegal from the 1980s onwards was mainly based on professors from abroad and former students who had studied in France. Links with business schools in Europe and particularly in France helped to spread the kind of neo-liberal management that was in vogue in the 1980s. The schools have grown and increasingly rely on domestic resources: case studies of local SMEs taught, longer internships in companies, the creation of business incubators, committed professors, and, recently, redesigned curricula, including aspects of socio-economic change in African cultures. These efforts are part of a broader movement to support the particularities of an emerging economy, where professionals in their forties are beginning to occupy key positions.
Les écoles de commerce ont participé au développement socio-économique du secteur privé du Sénégal à partir des années 1980. Certaines écoles ont reçu des fonds et du soutien dans le cadre des partenariats avec des écoles de commerce des pays du Nord, principalement la France. Afin de pouvoir s’appuyer sur cette assistance, les écoles de commerce du Sénégal ont dû proposer des programmes éducatifs appuyés par ces organisations et leurs professeurs. Mon analyse à partir des études de cas, de l’analyse du contenu des matériaux disponibles en ligne, des entretiens avec les directeurs/rices et de l’observation participante a montré que l’essor de la formation en management au Sénégal à partir des années 1980 était surtout basé sur des professeurs venant de l’étranger et d’anciens étudiants ayant fait des études en France. Les liens avec les écoles de commerce en Europe et en particulier de la France ont aidé à répandre le genre de management néolibéral qui était en vogue dans les années 1980. Les écoles se sont développées et se basent de plus en plus sur des ressources domestiques : des études de cas des PME-PMI locales enseignées, des stages plus longs en entreprise, la création d’incubateurs d’entreprises, des professeurs engagés, et, récemment, les curricula refaits, incluant certains aspects du changement socio-économique des cultures africaines. Ces efforts s’inscrivent dans un mouvement plus large de soutien aux particularités d’une économie émergeante où des professionnels d’une quarantaine d’années commencent à occuper des postes clés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Schuerkens Écoles de commerce.pdf (346.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03151086 , version 1 (24-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03151086 , version 1

Cite

Ulrike Schuerkens. L'essor de l'enseignement du management en Afrique au Sud du Sahara. Karim Charaf; Tarik El Malki. Hymne au Management. Mélanges en l'Honneur du Professeur Rachid M'Rabet:, Les Presses du Savoir, pp.55-75, 2021. ⟨hal-03151086⟩
79 View
104 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More