Les collaboratrices face aux tribunaux de l'épuration : le cas de la Loire-Inférieure - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest Year : 2020

Les collaboratrices face aux tribunaux de l'épuration : le cas de la Loire-Inférieure

Fabien Lostec

Abstract

Les « tondues » demeurent la principale manifestation de l'épuration des femmes à la Libération. Ce châtiment sexué a jeté un voile mémoriel sur une autre réalité, certes moins spectaculaire mais tout aussi exceptionnelle : la forte présence des femmes devant les tribunaux en charge de l'épuration. En effet, alors que leur taux de comparution en justice est ordinairement et en temps de paix d'environ 10 %, les femmes représentent 26 % des personnes jugées pour faits de collaboration en France au sortir de l'Occupation 2. Dans certaines régions particulièrement répressives à leur égard comme la Bretagne aux quatre départements, ce taux dépasse même les 40 % 3. Indiscutablement, il existe donc un « moment Libération » dans le rapport des femmes à la justice. Celle-ci est alors rendue par deux types de tribunaux spécialement créés pour juger celles et ceux qui se sont compromis avec l'ennemi 4. À compter de l'automne 1944, dans chaque département de France sont installées une section de cour de justice et une section de chambre civique : la première traite des affaires les plus lourdes et juge sur la base des articles 75 à 83 du Code pénal, la seconde examine la collaboration ordinaire et condamne les coupables à la dégradation nationale 5. Si cette séquence particulière pour les femmes a pu être questionnée dans un certain nombre de départements, ce n'est pas le cas en Loire-Inférieure, qui demeure quelque peu négligée 6. Elle fait partie des rares départements non renseignés par la vaste enquête lancée dans les années 1950 par le Comité 1
Fichier principal
Vignette du fichier
6 LOSTEC.pdf (1.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-02923550 , version 1 (27-08-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02923550 , version 1

Cite

Fabien Lostec. Les collaboratrices face aux tribunaux de l'épuration : le cas de la Loire-Inférieure. Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, 2020, 127 (2). ⟨hal-02923550⟩
111 View
179 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More