L’articulation des temporalités dans une décision négociée : la construction d’une aire protégée - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Vertigo Year : 2015

L’articulation des temporalités dans une décision négociée : la construction d’une aire protégée

Véronique Van Tilbeurgh

Abstract

Researchs on environmental devices have shown the key place of negotiation in the elaboration of environmental rules. These negotiations bring together actors with different knowledge of natural environment and various relationships to time. This article aims at studying the articulation of these different relationships to time within negotiations. Founded on the notion of “regimes of historicity” developed by F. Hartog (2003), the analysis shows how knowledge relying on past experience or developing anticipations of dangers articulate in negotiations to construct a relationship to time as a frame of reference for the actors. This frame of reference which establishes inequalities amongst the knowledge of the different actors is the product of processes of marginalization, exclusion and translation that deserve attention. The resulting relationship to natural environment is analyzed with reference to the place given to uncertainty in knowledge and in implementation of management schemes. The negotiations on which this article is based concern the creation of a protected area and the restoration of water quality in Brittany.
Les recherches sur les dispositifs environnementaux ont montré la place importante prise par la négociation dans l’élaboration des prescriptions environnementales. Ces négociations confrontent des acteurs sociaux porteurs de différentes façons de connaître l’environnement qui renvoient à des rapports aux temps dissemblables. L’objectif de l’article est de questionner la façon dont ces rapports aux temps s’articulent dans les négociations. Fondée sur les « régimes d’historicité » définis par F. Hartog (2003), l’analyse montre comment des connaissances s’appuyant sur l’expérience passée et d’autres fondées sur une anticipation de dangers s’articulent dans les négociations pour construire un rapport au temps de référence. Ce rapport au temps de référence, qui construit des inégalités entre les connaissances des négociateurs, est élaboré à partir de marginalisations, d’exclusions et de traductions de connaissances. La relation spécifique au milieu naturel qu’il construit est analysée à travers la place de l’incertitude dans les connaissances mobilisées comme dans sa prise en charge pratique dans les plans de gestion. Les négociations étudiées se sont déroulées en Bretagne (France) et concernent la création d’une aire protégée ou des dispositifs de restauration de la qualité de l’eau.
Fichier principal
Vignette du fichier
vertigo-16431.pdf (311.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01644507 , version 1 (22-11-2017)

Identifiers

Cite

Véronique Van Tilbeurgh. L’articulation des temporalités dans une décision négociée : la construction d’une aire protégée. Vertigo, 2015, 15 (2), pp.2-20. ⟨10.4000/vertigo.16431⟩. ⟨hal-01644507⟩
96 View
138 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More