Le portrait photographique : Des « trivialités du visage » à la « ressemblance intime » - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Romantisme : la revue du dix-neuvième siècle Year : 2017

Le portrait photographique : Des « trivialités du visage » à la « ressemblance intime »

Abstract

The considerable success of the photographic portrait, whose first industrial developments came in the 1850s, led to debates articulated among other things by the faculty of unfalteringly catching their subject’s likeness, a faculty people attributed photographs with. The new medium thus led a great many art critics to rethink, reconsider and redefine the notion of resemblance in the portrait. The writing on art and photography of this period, grounded in comparisons with painting and caricature, tried to define criteria and degrees for resemblance as well their articulation with the criteria of aesthetic judgements. It thus contributed to putting in question the links between art and representation.
L’important succès du portrait photographique, qui a connu ses premiers développements industriels dans les années 1850, a suscité des débats qui s’articulaient notamment autour de la faculté qu’on lui prêtait de restituer immanquablement la ressemblance du sujet. Le nouveau médium a ainsi conduit de nombreux critiques d’art à repenser, à questionner et à redéfinir la notion de ressemblance dans le portrait. S’appuyant sur la comparaison avec la peinture et la caricature, les écrits de cette période sur l’art et la photographie ont tenté de définir les critères et les degrés de la ressemblance ainsi que leur articulation aux critères du jugement esthétique. Ils ont ainsi contribué à remettre en cause les liens entre art et représentation.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017 - Le_portrait_photographique_des_triviali.pdf (686.33 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01626872 , version 1 (03-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01626872 , version 1

Cite

Érika Wicky. Le portrait photographique : Des « trivialités du visage » à la « ressemblance intime ». Romantisme : la revue du dix-neuvième siècle, 2017, Juin (176), pp.36-46. ⟨hal-01626872⟩
60 View
54 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More