L’impossible échec ou comment accepter d’être écrivain » - Université Rennes 2 Access content directly
Journal Articles Post-Scriptum Year : 2011

L’impossible échec ou comment accepter d’être écrivain »

Abstract

The contemporary representation of literature is still broadly influenced by images of unsuccessful and cursed writers who have become, since the nineteenth century, the mythical figures of uncompromising literature : failure is thus reversed into success for theses writers who put all their lives at stake for their works and consider the exclusion that they endured as proof of authenticity and legitimacy. Fiction is full of representations of suffering writers which can be analysed as a sign of the long-lasting presence of this authorial behaviour. However this profusion of fictional writers may conceal a salutary struggle against a possible ruin of literature : theses narratives show how literary success induces dissatisfaction and examine on the other side the mesmerizing effect of failure for writers. Enrique Vila-Matas’ novel, Doctor Pasavento, reveals how the figure of the author bears sinking attraction despite everything and rebuilds itself away from unsuccessful writers so as to the failure of literature does not happen.
L’imaginaire littéraire contemporain est encore fortement marqué par les figures de ratés et d’écrivains maudits devenus, depuis le XIXe siècle, les représentants mythiques d’une littérature sans compromission : l’échec se renverse ainsi en victoire pour ces écrivains, prêts à tout perdre au nom de l’œuvre, qui considèrent leur exclusion comme la preuve de leur authenticité et de leur légitimité. Les nombreuses représentations d’écrivains souffrants dans la littérature fictionnelle sont le reflet de la persistance de ce scénario auctorial. Cependant, il semble que ce déploiement de fictions d’auteurs négatives constitue en son cœur une entreprise salutaire de lutte contre un naufrage possible de la littérature : ces récits mettent en scène l’insatisfaction provoquée par la réussite littéraire et interrogent la fascination qu’à l’inverse l’échec exerce sur les écrivains. L’exemple du roman Doctor Pasavento d’Enrique Vila-Matas montre comment la figure de l’écrivain résiste malgré tout à la tentation de l’abîme et se reconstruit à l’écart des ratés pour rendre impossible l’échec de la littérature.
No file

Dates and versions

hal-01617361 , version 1 (16-10-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01617361 , version 1

Cite

Charline Pluvinet. L’impossible échec ou comment accepter d’être écrivain ». Post-Scriptum, 2011, La figure du raté : perspectives comparatistes, Mai (13). ⟨hal-01617361⟩
47 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More